Au Violon Dingue

Nos Faïences sont fabriquées selon les coutumes du 17e et 18e siècle, époque des grands Maîtres faïenciers de Moustiers.

La mise en forme est faite avec la terre de Moustiers par estampage, tournage ou coulage manuel

Après avoir été retouchée à l'éponge pour enlever toutes les impuretés, la pièce est cuite à 1020°. Le "biscuit" obtenu est ensuite émaillé par trempage. La décoration sur émail "cru" (poudreux) est entièrement tracée et peinte à la main avec des couleurs à base d'oxyde de manganèse, or, cuivre etc...

Le tournage L'estampage
L'émaillage
Une 2e cuisson à 960° lui donnera tout son éclat, inaltérable à travers le temps.
La décoration l'enfournement

Posséder ces faïences c'est aussi détenir une part de patrimoine car chaque pièce de notre atelier peut être considérée comme un exemplaire unique authentifié par un certificat. (joint à l'envoi) Les faïences blanches sont signées : "faïence de Moustiers Oguy à St Sauveur." Les faïences jaunes sont inspirées des décors provençaux (Montpellier, Marseille, Moustiers) et sont signées: "Oguy"

Nos faïences peuvent être misent en contact avec des denrées ou des boissons alimentaires car elles sont conformes à la législation concernant l'arrêté du 07 novembre 1985. (Cliquez sur le logo pour voir le rapport d'analyse)
rapport d'analyse

Attention: certains ateliers ou sites proposent des faïences avec des décors en chromolithographie (décalcomanie) à ne pas confondre avec de véritables faïences peintes à la main, Exigez toujours qu'il soit inscrit: "entièrement peint à la main" C'est votre seule garantie.... Entièrement? et oui, la loi ne protège en rien le véritable travail artisanal, certaines fabriques "noient le poisson" en inscrivant "rehaussé à la main" dans ce cas,  juste le filet sur le pourtour de la pièce est peint à la main, le reste du décor est en décalco ! (assez souvent utilisé par les porcelainiers) mais l'attrape nigaud par excellence reste: "fait main" qui souvent, de nos jours, ne stipule guère plus qu'une pose du chromo à la main ! en bref, tant que la loi n'obligera pas l'inscription "chromolithographie" sur toutes les céramiques réalisées avec ce procédé, il vous faudra rester très vigilent pour ne pas subir une escroquerie...

De nombreux renseignements sur les origines des faïences de Moustiers, extraits des livres cités ci-dessous, nous ont aidés à la présentation des "faïences de prestige"; Nous vous les recommandons tout particulièrement: (peuvent être commandés directement en ligne en partenariat avec amazon.fr)

L'art de la faïence à Moustiers 17e-18e-19ede Louis Julien Editeur: Edisud à Aix en Provence (très documenté et très bien illustré en couleur)

Les Faïences de Moustiers du musée national de Céramique à Sèvres et du Musée national Adrien Dubouché à Limoges Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris. (très documenté, photos en noir et blanc)

MOUSTIERS & MARSEILLE de Dorothée Guillemé Brulon. Appuyé de nombreuses reproductions, l'ouvrage retrace l'histoire, la fabrication et les marques de cette belle céramique.

 Les Faïences de Moustiers : Du XVII+ siècle à nos jours de Jacques Monpeut Editeur: Edisud à Aix en Provence (illustrations en couleur et en noir et blanc, présentation des faïenciers de nos jours à Moustiers)

Faïenciers de Moustiers biographies & pièces marquées de Louis Julien, Andrée Julien -- Broché. Très pratique pour reconnaître les signatures des faïenciers d'autrefois.

Comment reconnaître une faïence de Moustiers (Broché)  Très pratique pour reconnaître les signatures des faïenciers d'autrefois.